Comme expliqué dans notre article précédent, Facebook veut inciter les entreprises à payer pour être vues sur son réseau. Cela peut se faire via différents formats

Les principaux formats publicitaires dans Facebook.

– Les simples publicités sont les annonces que vous voyez régulièrement à droite de votre page, pour des produits ou des entreprises. Les annonceurs ont choisi certains critères de ciblage (âge, lieu, sexe, centre d’intérêts…) et si vous y répondez, vous verrez régulièrement l’annonce.

Dans ce cas précis, vos liens d’amitié avec d’autre membres n’interviennent pas.

– Les publicités vidéo: même principe, et votre vidéo apparaîtra dans la barre latérale.

– Les publications sponsorisées : elles répondent assez directement à la baisse du reach organique. En sponsorisant une actualité que vous venez de poster sur votre page, vous augmentez sa visibilité auprès des gens qui vous suivent, et auprès de leurs amis. Elles ne sont visibles que dans leur fil d’actualité.

– Les actualités sponsoriseés : elles vous permettent de vous promouvoir auprès de membres à travers une interaction que l’un de leurs amis a eue avec vous. C’est une annonce qui apparaît aussi dans la barre latérale. On peut considérer que c’est plus impactant, parce que l’implication d’un ami va intensifier l’intérêt pour la page.

Bye-bye les actualités sponsorisées.

A partir du 9 avril 2014, le format d’actualités sponsorisées va pourtant disparaître. Facebook a estimé que ce format, populaire auprès des annonceurs, ne plaît pas suffisamment aux utilisateurs. Par contre des actions prises par des membres (par exemple, signaler qu’ils sont dans tel magasin ou tel restaurant) pourront apparaître dans la barre latérale, mais on ne pourra plus acheter l’ancien format tel qu’illustré.

Pour les entreprises, le choix va diminuer. Mais pour Facebook, le résultat attendu est que les autres formats publicitaires récoltent de meilleurs résultats puisqu’il y aura moins de disparités et de pollution.

Comment s’adapter, si vous possédez une page? Deux choses essentielles:

– tester rapidement les autres formats, pour décider vers lequel vous orienter

– continuer à travailler l’intérêt de vos actualités pour maintenir le reach organique au plus haut niveau possible

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *