Lorsque vous vérifiez vos statistiques, faites attention aux phrases-clés de référence à longue traîne ou aux phrases-clés qui, selon vous, pourraient avoir une faible concurrence. Dans la plupart des cas, vous serez bien classé pour ces phrases-clés. Par exemple, Digi-Talk se classe 8e pour « Nutella sa marque dans les mains de ses fans« . Croyez-le ou non, cette phrase-clé m’apporte un peu de trafic chaque jour. Comme la concurrence pour cette phrase-clé est si faible, il ne me sera pas difficile de l’optimiser et de me hisser à la première place. Vous savez probablement que la différence de trafic entre la première et la huitième place peut être très importante.

Je finis donc par parcourir mes statistiques et par choisir ces phrases-clés. En général, il suffit d’un lien vers un site de qualité contenant cette phrase-clé dans le texte d’ancrage et vous vous verrez sauter à la première position. C’est très facile à faire et ne prend pas beaucoup de temps. Donnez-lui une semaine environ et vous devriez voir votre trafic s’améliorer.

PS : « nutella sa marque dans les mains de ses fans » n’était peut-être pas le meilleur exemple car les personnes recherchant cette phrase-clé à longue traîne ne sont peut-être pas trop intéressées par le référencement et le marketing. Cherchez des mots-clés qui, selon vous, vous aideront.

L’univers du marketing digital semble peuplé d’acronymes barbares. Derrière eux se cachent des concepts pourtant relativement simples à comprendre. Décryptage.

SEM : Search Engine Marketing, ou “marketing par les moteurs de recherche” est un terme ombrelle qui recouvre deux techniques différentes:

  • SEO: Search Engine Optimization : un ensemble de techniques qui permettent d’optimiser votre site internet pour qu’il apparaisse le plus tôt possible dans les résultats des moteurs de recherche. C’est une tâche ardue: Google prend en compte environ 200 paramètres dans le classement des résultats de recherches! Et plus votre marché ou secteur d’activité compte de concurrents, plus il est difficile de sortir du lot. De manière générale, le SEO est une travail de longue haleine, nécessitant beaucoup de temps et livrant des résultats à moyen ou long terme.
  • SEA: Search Engine Advertising ou “publicité sur les moteurs de recherche”. Si votre marché est très concurrentiel, ou que vous ne pouvez pas attendre que votre travail de -SEO livre ses résultats, vous pouvez faire appel aux publicités sur les moteurs de recherche. Elles vous permettent d’être mieux placé dans les résultats d’une recherche effectuée sur des mots-clé déterminés par vous. Son avantage est qu’on peut en contrôler le budget et qu’on peut investir de petites sommes, à partir de quelques euros par jour.

SMA: Social Media Advertising ou “publicité sur les réseaux sociaux”. Il s’agit ici des publicités sur Facebook, des tweets sponsorisés sur Twitter… L’avantage en est que vous pouvez cibler très précisément les groupes d’utilisateurs qui y seront exposés, par exemple: “uniquement des hommes intéressés par le sport, entre 30 et 50 ans”.

Deux autres acronymes courants sont CPC et CPM, respectivement coût par clic et coût par mille. Ils font référence à la publicité sur moteur de recherche ou réseau social, que l’annonceur paye soit au clic soit par mille affichages.

Exemple:
je vends en ligne des savons parfumés, je fais sur Google une campagne publicitaire dont l’affichage se déclenche pour les recherches sur les mots clés “savon lavande”. Pour chaque utilisateur qui va effectivement cliquer sur mon lien, je payerai une somme déterminée par moi. C’est le coût par clic. La somme maximum que je suis prêt à payer pour un clic s’appelle le CPC maximum.

Dans certains cas de figure, le coût par clic peut-être très élevé, notamment dans des marchés où il y a beaucoup de concurrents. Il peut alors devenir plus intéressant de payer un forfait sur base mille affichages de mon annonce (CPM) que quelqu’un clique dessus ou pas.